29 mars 2016

Lucie Martin est élue à la présidence de l’AEFNB pour 2017-2019

Actualités

(Service des communications de l’AEFNB) – Du 21 au 23 mars derniers, les membres de l’Association des enseignantes et des enseignants francophones du Nouveau-Brunswick ont été invités à élire la prochaine présidence de l’Association. 1613 membres se sont prévalus de leur droit de vote (62.31 % des membres votants) et c’est Lucie Martin, actuellement vice-présidente de l’AEFNB, qui est déclarée présidente de l’AEFNB avec 50.28 % des voix (811 votes). Les deux autres candidats, Dominique Bélanger et Luc Michaud, ont récolté respectivement 25.79 % et 23.93 % des voix.

Lucie Martin, originaire de Baie-Sainte-Anne, est diplômée de l’Université de Moncton et dirige l’école Carrefour Beausoleil. Ayant toujours œuvré dans des écoles de maternelle à la douzième année, elle connait très bien la réalité quotidienne du personnel enseignant. Depuis une vingtaine d’années, elle occupe différents postes de responsabilité à son cercle, au niveau provincial et national. L’AEFNB lui offre ses plus sincères félicitations et, par le fait même, se réjouit de sa contribution à la représentation des femmes en politique (#onestprêtes). Son mandat, précédé d’une année à la présidence désignée, s’étendra du 1er aout 2017 au 31 juillet 2019.

Madame Louise Landry, directrice générale de l’AEFNB, se dit très fière de l’engagement dont ont fait preuve la candidate et les candidats lors des dernières élections. « Lucie, Luc et Dominique ont mené avec brio leur campagne électorale et ont saisi cette occasion pour exposer leur passion pour l’éducation. Leur désir de contribuer à de meilleures conditions d’apprentissage et d’enseignement est frappant et convaincant », déclare Madame Landry.

Du 1er aout 2016 au 31 juillet 2018, le rôle de vice-présidence sera assuré par M. Robert Roy-Boudreau, élu par acclamation. Ce dernier est directeur à l’école La Ruche de Tracadie et a notamment œuvré en tant qu’enseignant et professeur chargé de cours à l’UMCS.

L’AEFNB a pour mission de favoriser l’avancement de l’éducation en français, de représenter les intérêts de la profession enseignante et de valoriser la langue et la culture françaises. Elle représente quelque 3 000 enseignantes et enseignants œuvrant dans les écoles publiques de la maternelle à la douzième année ainsi que les enseignantes et enseignants suppléants.

– 30 –

Communiqué de presse

Référence : 2016-03

Date : Le 29 mars 2016

Cote : 1070-02


Relations avec les médias

Sylvain Lavoie, Directeur des communications

sylvain.lavoie@aefnb.ca,

T. 506 452-1743 C. 506 478-8891