1 août 2017

Lucie Martin, nouvelle présidente de l’AEFNB

Communiqués de presse

(Service des communications de l’AEFNB – Fredericton) – C’est aujourd’hui qu’est officiellement entrée en fonction la nouvelle présidente de l’Association des enseignantes et des enseignants francophones du Nouveau-Brunswick (AEFNB), Lucie Martin.

Mme Martin assumait ses responsabilités de présidente désignée de l’AEFNB depuis le 1er aout 2016 et assurait la direction de l’École Carrefour Beausoleil de Miramichi depuis 2014. Elle a également enseigné à l’École régionale de Baie-Sainte-Anne de 1990 à 2014 et occupé une variété de postes au sein de l’AEFNB, ce qui lui a permis de vivre de riches expériences et de se bâtir une solide réputation de femme dévouée à l’éducation de langue française. « C’est tout un privilège de se voir accorder la confiance de quelque 3 000 enseignantes et enseignants et c’est avec vigueur que je défendrai les intérêts de la profession », exprime la nouvelle présidente.

Lucie Martin se dit impatiente de relever les défis qui jalonneront son mandat de deux ans lors duquel elle compte se pencher notamment sur les dossiers de la mise en œuvre de l’inclusion scolaire, de la santé mentale et de la dualité linguistique et institutionnelle en petite enfance. « Au cours des dernières années, nous avons effectué un travail d’envergure avec nos partenaires pour permettre l’amélioration des conditions d’enseignement et d’apprentissage dans nos salles de classe. Bien sûr, nous souhaitons continuellement atteindre les succès escomptés des nombreuses initiatives lancées dans le domaine de l’éducation de langue française, dont celles relatives au Plan d’éducation provincial et à la Politique d’aménagement linguistique et culturel. Pour y arriver, nous devons miser sur la planification et la mise en œuvre d’actions stratégiques et concertées qui offriront à toutes les intervenantes et à tous les intervenants en éducation la capacité et la possibilité d’exercer leur mandat professionnel en matière de réussite éducative, de construction identitaire et de bienêtre global », souligne Mme Martin.

La nouvelle présidente de l’AEFNB est également fébrile à l’idée de rencontrer près de 1 200 membres et partenaires lors du prochain Congrès provincial, les 29 et 30 aout prochains, et de dialoguer sur les enjeux qui retiennent leur attention.

Louise Landry, directrice générale de l’AEFNB, remercie le président sortant, Marc Arseneau, pour son mandat qu’il vient d’effectuer. « M. Arseneau peut être fier des exploits réalisés par l’AEFNB, car il y a largement contribué par son engagement social et politique indéfectible », mentionne-t-elle. Mme Landry félicite également Lucie Martin pour ses nouvelles fonctions et se réjouit de son arrivée au sein de l’équipe. « Mme Martin est une collègue de longue date qui n’a cessé de m’impressionner par ses compétences relationnelles et communicationnelles. Son engagement scolaire et communautaire lui a permis de gravir de nombreux échelons au cours de sa carrière, passant d’enseignante et de directrice adjointe à directrice d’école tout en assumant, parallèlement, un leadeurship exemplaire dans son cercle, au bureau de direction et au conseil d’administration de l’AEFNB. Il est tout simplement logique qu’aujourd’hui, Lucie soit notre présidente », conclut Mme Landry.

Notes biographiques

Originaire de Baie-Sainte-Anne, Mme Martin est diplômée de l’Université de Moncton en éducation primaire. Titulaire d’un certificat 5 avec mention « adaptation scolaire » de l’Université de Moncton, elle a occupé plusieurs postes clés au sein de l’organisation dont ceux de vice-présidente de cercle et de présidente du comité de perfectionnement professionnel. Elle a également siégé au bureau de direction et au conseil d’administration de l’AEFNB et a été vice-présidente de l’Association de 2014 à 2016.

L’AEFNB a pour mission de favoriser l’avancement de l’éducation en français, de représenter les intérêts de la profession enseignante et de valoriser la langue et la culture françaises. Elle représente quelque 3 000 enseignantes et enseignants œuvrant dans les écoles publiques de la maternelle à la douzième année ainsi que les enseignantes et enseignants suppléants.

– 30 –

Communiqué de presse

Référence : 2017-03

Date : Le 1er aout 2017

Cote : 1070-02

Relations avec les médias
Sylvain Lavoie, Directeur des communications stratégiques et des affaires publiques
sylvain.lavoie@aefnb.ca,
T. 506 452-1743  C. 506 478-8891