Les apprentissages et le bien-être des élèves toujours au cœur des aspirations du personnel enseignant

(Service des communications de l’AEFNB – Fredericton) – Le président de l’Association des enseignantes et des enseignants francophones du Nouveau-Brunswick (AEFNB), M. Gérald Arseneault, souligne que depuis le début de la pandémie de la COVID-19, le personnel enseignant n’a cessé de travailler et de collaborer avec les parents afin d’appuyer la continuité des apprentissages des élèves. Les enseignantes et les enseignants se sont efforcés de s’adapter aux nouvelles réalités du milieu scolaire et ce, malgré les nombreuses contraintes personnelles, sociales, systémiques et professionnelles.

« Depuis le début de la pandémie, les parents, le personnel enseignant, voire l’ensemble des intervenantes et des intervenants du milieu scolaire, ont été bombardés d’informations, souvent ambiguës, et même contradictoires, par rapport à la continuité des apprentissages. Souvent, le personnel enseignant obtenait ces informations cruciales en même temps que le reste de la population par le biais des médias. Malgré tout, les enseignantes et les enseignants de toute la province se sont retroussé les manches et ont fait de leur mieux, avec cœur et passion, afin d’accompagner, au meilleur de leurs possibilités, les élèves de la province. », a déclaré le président.

Au cours des derniers mois, le personnel enseignant a fait face à de nombreux défis et a composé avec de multiples facteurs tels que la diversité des contextes d’apprentissage et des environnements familiaux, les inégalités en matière d’accès aux ressources, l’incompréhension générée par des informations ambivalentes, l’incertitude face aux objectifs pédagogiques et le contexte social inédit.

« Les enseignantes et les enseignants sont des professionnels qui s’attachent continuellement à poursuivre le développement de leurs compétences en plus d’accomplir de nombreuses autres responsabilités professionnelles. La résilience et la souplesse du personnel enseignant ont rapidement été mises à l’épreuve afin d’assurer le maintien des acquis et le mieux-être des élèves. », indique M. Arseneault.

Les enfants représentent ce qu’il y a de plus précieux pour leurs parents; il va de soi que nous voulons leur apporter ce qu’il y a de mieux pour optimiser leur développement socioémotionnel, intellectuel, cognitif, langagier et communicationnel. Le personnel enseignant est reconnaissant de la confiance que lui accorde le public envers ses responsabilités professionnelles et partage la même ambition d’offrir aux élèves la meilleure éducation qui soit. Les enseignantes et les enseignants réitèrent leur intention de poursuivre une collaboration étroite avec les familles pour qu’ensemble, nous puissions favoriser la réussite éducative des élèves tout en instaurant des conditions d’apprentissage et d’enseignement adéquates pour tous les intervenantes et intervenants du réseau scolaire.

L’AEFNB exhorte les instances dirigeantes à tirer des enseignements de l’expérience vécue cette année afin de préparer convenablement le personnel enseignant et administratif ainsi que les parents aux différents scénarios de rentrée scolaire. Ceci permettra à toutes les parties concernées de collaborer efficacement afin de permettre aux élèves d’atteindre leur plein potentiel dans un contexte scolaire et sociétal en constante mutation.

L’AEFNB a pour mission de favoriser l’avancement de l’éducation en français, de représenter les intérêts de la profession enseignante et de valoriser la langue et la culture françaises. Elle représente quelque 3 000 enseignantes et enseignants œuvrant dans les écoles publiques de la maternelle à la douzième année ainsi que les enseignantes et enseignants suppléants.

– 30 –

Relations avec les médias

Sylvain Lavoie
Directeur des communications stratégiques et des affaires publiques
sylvain.lavoie@aefnb.ca, 506 452-1743, cell. 506 478-8891