Programmes d’études (2016)

I – Principe général

Article 1

Le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance devrait élaborer, avec la participation du personnel enseignant, des programmes d’études pour chaque matière et niveau d’enseignement ainsi que définir des résultats d’apprentissage généraux, spécifiques et transdisciplinaires pour chacun de ces programmes.

 

II – Élaboration

Article 2

Le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance devrait se doter du personnel professionnel nécessaire pour s’assurer de la coordination de la mise en oeuvre des différents programmes d’études et des initiatives qui y sont rattachées.

Article 3

Tous les programmes d’études devraient, avec la collaboration de la profession enseignante, être évalués, révisés et réajustés au moins une fois tous les dix ans.

 

III – Tables d’élaboration et de validation des programmes d’études

Article 4

En plus de la participation du personnel enseignant, les Tables d’élaboration et de validation des programmes d’études du ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance devraient inclure des personnes qui ont des connaissances dans les secteurs suivants :

a) le matériel pédagogique qui convient et la répartition de la matière;

b) les stades de développement de l’enfant et les effets qu’aura sur elle ou lui tout nouveau matériel;

c) les besoins pédagogiques du personnel enseignant;

d) les techniques d’élaboration de programmes;

e) les techniques d’évaluation de programmes.

Article 5

Les membres du personnel enseignant qui font partie des Tables d’élaboration et de validation des programmes d’études du ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance devraient être libérés pour faire ce travail et leurs frais devraient être remboursés directement par le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance.

Article 6

Les membres du personnel enseignant qui sont appelés à siéger à un comité relatif aux programmes d’études devraient être libérés de l’enseignement pour accomplir ce travail durant une période de temps suffisamment longue, y incluant le temps de déplacement.

IV – Rôle et responsabilités

Article 7

Le personnel enseignant devrait recevoir le matériel et la formation nécessaires complets, préalablement à la mise en oeuvre d’un nouveau programme d’études ou d’une nouvelle méthode d’enseignement.

Article 8

Le ministère de l’Éducation et du Développement de la petite enfance devrait accorder au personnel enseignant une discrétion quant aux méthodes et au matériel pédagogiques utilisés permettant l’atteinte des objectifs des programmes d’études.

Article 9

Lors de la révision des programmes d’études, une attention particulière devrait être portée à la construction identitaire et en tenant compte des besoins particuliers de l’école inclusive.